Afrique : histoire, economie, politique

1998-2001
Afrique Histoire


1 ap.J-C

La 3ème et dernière guerre entre Rome et Carthage se déroula en 149-146 av.J-C. Les Romains annexèrent alors tout le territoire (y compris l'Egypte, la Numidie..).
Seule la Mauritanie conserva un peu d'indépendance. Les frontières tracées par l'empereur romain Auguste n'allait pas beaucoup évoluer en 400 ans.
Le déplacement des tribus « Nègres » de l'ouest africain vers le centre du continent demeure un événement important dans l'histoire de l'Afrique. Le déplacement des Zandé et des Bantous le long des pistes parallèles qui s'étendent des montagnes du Cameroun à travers la partie nord du bassin du Zaïre jusqu'au Nil blanc se déroula à cette époque.
Les Bantous atteignirent les terres fertiles de la région du Lac Victoria.
Les langues parlées par les peuples « Nègres » à cette époque appartiennent à la famille « Niger-Congo ». On distingue 6 groupes : les Zandé et les Bantous peuvent être identifiés comme des « produits » des migrations de l'âge du Fer. Les 4 autres groupes représentés par le "groupe atlantique ouest", les Kwa, les Mandé et les Voltaïques, sont restés confinés en Afrique de l'Ouest.
La côte ouest était donc occupée par des peuples parlant des langues de la famille ouest-atlantique (le Wolof et le Fulani sont les plus connus), la côte sud par des peuples de la famille Kwa (le Kru, les dialectes Akan et les langues du sud du Nigeria telles que le Yorouba ou l'Igbo), et la région du Haut-Sénégal-Haut-Niger par des peuples parlant le Mandé (Malinké, Soninké ou Bambara). Enfin, la Haute Volta était occupée par des peuples parlant le Voltaïque (par exemple les Mossi).


 

Afrique : histoire, economie, politique

Contenant et contenus conçus et réalisés par Olivier Bain; tirés de l'oubli, toilettés et remis en ligne par Jean-Marc Liotier