Afrique : histoire, economie, politique

1998-2001
ATLAS HISTORIQUE


AN 1400

Vers 1400, l'empire du Mali avait perdu le contrôle du royaume Songhai (ainsi que de nombreuses régions du Sénégal). Au Sénégal, de nombreux peuples sédentaires reconnurent la toute puissance des Wolof (les Foulanis se déplaçaient à l'est vers le Niger; ils n'étaient pas sous le contrôle des Wolof).
De nouvelles mines d'or furent découvertes (sur la "Volta Noire" et dans la forêt "Akan"). La production était transportée de Jenne à Tombouctou.
Entre le Niger et le lac Tchad, on pouvait distinguer à cette époque :
- dans la partie ouest et centrale, les villes des Etats Haoussa (dont Kano, Katsina, Zaria..)
- dans la partie est, le royaume de Bornou (fondé par un roi du Kanem qui avait été chassé de son propre pays par les Boulalas).
En 1400, le royaume de Kanem était aux mains des Boulalas.
L'islam était alors la religion de nombreux peuples du Sahel : des Foulanis du Sénégal à l'ouest aux Arabes à l'est. Pour de nombreux peuples cependant, les rites animistes se mélaient étroitement à la pratique de l'islam.


Afrique : histoire, economie, politique

Contenant et contenus conçus et réalisés par Olivier Bain; tirés de l'oubli, toilettés et remis en ligne par Jean-Marc Liotier