Afrique : histoire, economie, politique

1998-2001
ATLAS HISTORIQUE


AN 1600

En 1578, les Portugais envoyèrent une armée considérable au Maroc. Ils souhaitaient faire du Maroc un état satellite et battre par la même occasion les Turcs. L'expédition fut un désastre pour les Portugais : 26 000 hommes furent tués ou capturés. Cette victoire des Marocains conféra au Maroc un prestige important. Le prince marocain qui succéda au trône prit le titre d'Almansour "le victorieux". En 1590, il prépara une expédition militaire afin de s'emparer du royaume Songhai. Le Songhai devint une province de l'empire du Maroc.
Sur la côte est, les Luo (groupes de pastoraux Nilo-Sahariens) amorçèrent un mouvement vers le nord des rives du Lac Victoria. Les Zimba (guerriers cannibales) terrorisèrent les populations côtières : ils s'emparèrent de Mombasa en 1589 ce qui permit aux Portugais de contrôler ce centre de résistance arabe. Dans la Corne de l'Afrique, ce furent les Galla qui s'emparèrent de l'Abyssinie et d'Adal. Les Galla étaient proches des tribus Somalis (probablement des cousins éloignés), les Somali étant les tribus côtières à majorité musulmane, alors que les Galla étaient majoritairement païens.
Entre le Lac Tchad et le Nil Blanc, on note l'apparition du sultanat du Darfour : les sultans étaient arabes et musulmans. Dans la région du Lac Tchad, l'homme fort était à présent le sultan Idriss Aloma du Bornou : celui-ci avait recruté un corps de mousquetaires à Tripoli pour s'emparer du Kanem.


Afrique : histoire, economie, politique

Contenant et contenus conçus et réalisés par Olivier Bain; tirés de l'oubli, toilettés et remis en ligne par Jean-Marc Liotier