Afrique : histoire, economie, politique

1998-2001
GEOPOLITIQUE DU PAYS

GEOPOLITIQUE DU PAYS
 

La Gambie, État indépendant depuis 1965, a une forme des plus curieuses : son territoire se confond avec la vallée du fleuve du même nom, qui pénètre comme un doigt long de 300 km dans le territoire du Sénégal. Cette particularité géographique est un héritage colonial. Fréquentée par des commerçants anglais, la Gambie devint colonie britannique en 1821, mais fut bientôt cernée par les possessions françaises du Sénégal. Le général Gallieni rêva de constituer l'ensemble homogène de Sénégambie. Cette unification faillit se faire dans les années 1870, les chancelleries françaises et britanniques ayant étudié sérieusement l'échange du Gabon contre la Gambie. Finalement, après des années de négociations, le statu quo l'emporta.

Depuis l'indépendance le People's Progressive Party (PPP) , à dominante mandingue, est au pouvoir. Le président Dawda Jawara, a gouverné le pays de 1970 jusqu'à son renversement, en juillet 1994, lors d'un coup d'État mené par le lieutenant Yayah Jammeh. Comme à l'époque de Gallieni, les dirigeants sénégalais souhaiteraient sinon absorber la Gambie, du moins l'intégrer dans un ensemble fédéral. A la suite de graves émeutes à Banjul (ex-Bathurst) en 1981, ayant entraîné l'intervention de l'armée sénégalaise, une fédération de Sénégambie a été proclamée en 1982. Elle est restée lettre morte avant d'être dénoncée au bout de quelques années mais la Gambie, par sa position totalement enclavée, ne peut vivre indépendamment du Sénégal. La contrebande constitue une de ses grandes ressources.

Source :
Dictionnaire de Géopolitique, Flammarion


Afrique : histoire, economie, politique

Contenant et contenus conçus et réalisés par Olivier Bain; tirés de l'oubli, toilettés et remis en ligne par Jean-Marc Liotier