Afrique : histoire, economie, politique

1998-2001
INTRODUCTION
CE SITE A ETE CREE POUR LES RAISONS SUIVANTES :
  • Faire connaître l'histoire africaine par l'étude détaillée de pays africains; c'est en fait une réaction forte par rapport à tous ceux qui ont voulu falsifier l'histoire : tous ces pseudo-intellectuels occidentaux à l'esprit étroit et borné qui ont systématiquement rejeté tout ce que l'Afrique a pu produire de magnifique. Ainsi, la civilisation égyptienne ne pouvait qu'avoir une origine orientale voire occidentale (ce qui a été totalement refuté par C.A Diop), de même que pour les ruines du grand Zimbabwe, des merveilleuses statues d'Ifé ....

  • Pour mieux comprendre le sens de mon travail, je citerai cette phrase de Cheikh Anta Diop :  " L'Empire du Ghana a précédé de 500 ans celui de Charlemagne dont le sacre eut lieu en l'an 800. Depuis le démembrement de l'empire romain au IVème siècle, jusqu'à cette date, l'Europe ne fut qu'un chaos, sans organisation comparable à celle de l'empire africain ".  L'Afrique, un continent sans histoire !? Ce site a aussi été crée pour prouver le contraire.....
  • Par l'étude des pays africains à travers l'histoire, j'espère montrer de façon claire ce qu'a dû subir le continent africain pendant la période de l'esclavagisme, du colonialisme et de l'apartheid. Je m'associe de ce fait avec tous ceux qui luttent pour que l'esclavage soit considéré comme un " CRIME CONTRE L'HUMANITE ". Je suis également de tout coeur avec ceux qui demandent que la dette de l'Afrique envers les pays industrialiés soit tout bonnement annulée : c'est une des conditions nécessaires au décollage économique de ce continent.
  • Enfin, j'ai crée ce site pour les afro-optimistes qui comme moi sont persuadés qu'il ne faut pas seulement voir en l'Afrique que guerres, misères, corruptions, régimes militaires... Les aspirations du continent africain à vivre en paix sont malheureusement très souvent  reportée aux " calendres grecques " par la faute d'hommes peu scrupuleux qui ne cherchent que pouvoir et enrichissement personnel (à l'instar de ce qui s'est passé en RDC : l'espoir était grand de voir en Kabila un vrai démocrate, il a fallu vite déchanter !!). Ouvrons les yeux sur tout ce qu'il y a de POSITIF en Afrique.

  •  
  • REMARQUE :

  • L'Afrique est-elle condamnée à nous effrayer par sa concentration de nuisances, qui vont de la déforestation au SIDA en passant par le délabrement des infrastructures , la corruption, les pressions migratoires, l'avancée des épidémies. l'urbanisation avec son lot de violences et de trafics....? Faut-il croire aux statistiques de l'improductivité africaine, quand la parole donnée organise l'économie bien plus que l'écrit ? Lorsque les rapports de la Banque Mondiale évoquent la "décénnie perdue" pour le développement, c'est l'Afrique qui est visée, avec ses 30 pays les moins avancés, les mendiants internationaux, ceux qui baignent dans l'illettrisme, l'industrialisation-croupion, les revenus déclarés par habitant dérisoires. Mais qui n'a pas vu une autre Afrique, gaie, entreprenante, sans complexes ? Et si les critères du développement forgés par l'homme blanc assisté par ordinateur étaient incapables de percevoir la réalité africaine, ses échanges informels, ses réseaux de solidarité, ses richesses non marchandes ? COMMUNICATIONS PERSONNELLES :
    Afrique : histoire, economie, politique

    Contenant et contenus conçus et réalisés par Olivier Bain; tirés de l'oubli, toilettés et remis en ligne par Jean-Marc Liotier